Gestion Immobilière

LA GESTION IMMOBILIERE : COMMENT CA MARCHE ?

En nous confiant vos biens à gérer, vous les confiez à une équipe française rompue à l'exercice de la gestion immobilière de patrimoine en Floride, soit à 10 000 kilomètres de chez vous. Vous signez avec nous un mandat de gestion, exactement comme en France : nous nous occupons des travaux en vous présentant un « contractor » (entreprise générale du bâtiment), qui vous fera un devis. Nous pouvons nous occuper du suivi du chantier - pensez à regarder notre rubrique « témoignages » : un de nos propriétaires a tenu à témoigner sa satisfaction suite à un chantier suivi par notre agence.

A la fin du chantier, le bien est mis à la location, et nous demandons systématiquement à nos candidats locataires un « criminal record » et un « credit score », afin de s’assurer de leur bonne moralité et de leur solvabilité.

Le premier mois de loyer, le dernier mois et un mois de caution sont encaissés à la signature du bail et vous sont reversés. Il faudra ouvrir un compte bancaire aux Etats-Unis, ce qui vous permettra d’avoir vos loyers virés tous les mois sur ce compte. Bien sûr, nous pourrons vous assister pour l’ouverture d’un compte, mais il est très important de venir avec une lettre de recommandation de votre banque attestant de votre sérieux en tant que client.

Nous prenons en charge le paiement des charges de copropriété, d’assurance, etc., ainsi que les changements de nom pour les abonnements d’électricité, de gaz et d’eau. Pour ceux d’entre vous qui opteront pour une maison individuelle, un jardinier ainsi qu’un pisciniste sont indispensables.

Les lois en matière de location et de gestion immobilière en Floride sont beaucoup plus simples qu'en France. Pour les locataires mauvais payeurs, une procédure de 2 mois maximum suffit à les expulser, avec un coût de 600 dollars. Nous sommes donc très loin des 3 ans de procédures habituels en France et des sommes astronomiques dépensées en frais de procédure, huissier, avocat.

Les baux signés sont d'un an maximum ou moins, aucune législation particulière si ce n’est les règles de la copropriété où vous achetez.

La location saisonnière est très souvent refusée par les syndics de copropriété et il faut faire très attention lors de l’acquisition d'un bien à prendre connaissance du règlement de copropriété. En effet, celui-ci peut interdire la location, ou n’autoriser la location qu’après un an ou deux, ou un bail par an de plus de 6 mois ou 2 baux par an, etc. Pensez donc à consulter le règlement de copropriété afin de ne pas acheter un bien que vous ne pourrez pas louer.

Si vous désirez de plus amples renseignements, n’hésitez pas à me contacter.

Martine Bensoussan Guimez

Site Map

Qui Sommes-Nous?

Pourquoi Choisir Une Agence Francophone?

Questions Fréquemment Posées

Gestion Immobiliere